Quoi de nouveau sur Co-libr-e ?

Vous, nous, une seule histoire… (chap.6)

Nous avons accordé un peu de repos à notre auteur ce week-end.
De retour aujourd’hui pour un nouveau chapitre de notre petite histoire sur :
http://www.ewards.fr/fr/projet/co-libr-e.

 

Le soleil d’automne luit à travers cette goutte qui s’accroche à son oeil avant de glisser au coin de ses paupières. L’éblouissement ramène Matt à la douce et silencieuse réalité.

Cinq années ont passé, mais les images persistent, imprimées en marbre dans son esprit. Ce matin encore, la remontée à la surface de ce lundi 17 Juillet 2006 a ravivé la douleur. Ce jour où tout a basculé.

 

Tant bien que mal, torturé physiquement et mentalement, l’homme est parvenu à se reconstruire.

Il a rencontré cette délicieuse fille d’Eve qui partage maintenant ses nuits, parfois ses jours et peut-être un jour sa vie.

Pourtant, pendant les cinq dernières années, Matt n’a pas seulement vécu la douleur et le regret d’avoir tué cet homme, sur cette place. Il a traversé des mois de solitude, de désert affectif, d’abandon de soi avant d’être rattrapé par le destin.

 

La nuit suivant la mission qualifiée de succès, seul Marco était parvenu à retrouver Matt. Leur complicité impalpable l’avait mené sur les rochers de la Méditerranée, mais elle n’avait pas été suffisamment puissante pour dissuader son ami. A peine vingt-quatre heures avaient coulé et, sous le porche de l’hôpital du Val de Grâce, au coucher du soleil, il avait laissé derrière lui sa carrière militaire. Le médecin l’avait déclaré quelques minutes plus tôt, psychologiquement inapte au service et réformé.

C’est ce jour qu’il était disparu aux yeux du monde, de ses amis, de sa mère… et de Sarah.

 

Pourtant, deux années plus tard, Matt a eu une chance, celle dont on rêve mais qui n’arrive jamais. Au plus bas, véritable fantôme des nuits parisiennes, le destin allait tenter de l’aider à accepter le passé pour lui permettre d’envisager un avenir.

 

A demain pour la suite,

Sébastien

 

Vous, nous, une seule histoire...

Co-libr-e

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin

Commentaires

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de vous connecter si vous désirez poster un commentaire